L’OBVHCN offre deux conférences sur les plantes exotiques envahissantes

L’Organisme de bassins versants de la Haute-Côte-Nord organise deux conférences portant sur les espèces exotiques envahissantes en Haute-Côte-Nord : enjeux économiques et environnementaux. La conférence sera donnée par Nicolas Trottier, un expert dans le domaine.

Les conférences auront lieu le 21 novembre 2019 :

Conférence détaillée

Forestville – EconoLodge

5 route 138 Est

13h

Conférence générale

Essipit – Centre culturel Manakashun

1 rue du Quai

19h

Pour consulter notre entrevue à TVR7, c’est par ici (édition du 31 octobre, à 15 minutes 58 secondes)

Les deux conférences répondront aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qu’une plante exotique envahissante?
  • Quelles sont les espèces présentes sur la Haute-Côte-Nord et comment les reconnaître?
  • Quels sont les impacts économiques et environnementaux de ces plantes en Haute-Côte-Nord?
  • Comment prévenir l’invasion et comment limiter les dommages?

Les espèces présentes en Haute-Côte-Nord :

 

 

 

 

 

Description détaillée de la conférence :

On trouve dans presque toutes les régions du monde quelques espèces étrangères qui sont particulièrement agressives dans leur nouvel environnement. Elles nuisent aux espèces indigènes, aux processus écologiques naturels, à l’exploitation des ressources naturelles, à l’agriculture et aux infrastructures. Certaines présentent un risque pour la santé publique.

Avec l’augmentation des échanges commerciaux et à la faveur des changements climatiques, certaines espèces introduites se sont implantées de plus en plus loin sur notre territoire. Depuis quelques années, plusieurs espèces indésirables comme la renouée du Japon, le roseau commun et le myriophylle à épis ont été signalées sur la Côte-Nord. Dans les régions plus au sud, les travaux de lutte aux espèces envahissantes exercent une pression économique très forte sur les propriétaires, municipalités et autres gestionnaires du territoire. La détection des invasions au stade précoce, comme c’est le cas sur la Côte-Nord, constitue une opportunité de réduire les coûts de futures interventions. Bien que très coriaces, ces plantes ne sont pas invincibles. Cette conférence aborde notamment différentes méthodes pour les contrôler de manière durable.

À propos du conférencier :

Nicolas Trottier travaille à titre d’expert-conseil dans la gestion des plantes exotiques envahissantes auprès de plusieurs municipalités et organismes de conservation. En plus de participer à de nombreux travaux de recherche sur la dissémination et les impacts des plantes exotiques envahissantes au Québec, Nicolas Trottier dirige au sein de Quadra environnement plusieurs chantiers de lutte aux espèces envahissantes dans les régions de l’Estrie, Laurentides, Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale. Il est également chargé de cours à l’École supérieure d’aménagement du territoire de l’Université Laval.