418-233-2323

Le problème
Malheureusement, plusieurs centaines (voir milliers) d’ingrédients entrant dans la composition de produits cosmétiques sont des produits chimiques industriels pouvant avoir des répercussions considérables sur l’environnement : microbilles polluant les eaux et affectant les animaux qui les ingèrent, pesticides impactant de petits organismes essentiels, huiles provenant de la pétrochimie, donc non biodégradables, etc.

Les astuces
N’acceptez pas les échantillons que vous savez que vous n’allez pas utiliser. N’achetez pas plus de produits que vous pouvez en utiliser : ceux-ci périmeront alors probablement avant leur utilisation. Vous pouvez aussi choisir les produits sécuritaires certifiés avec l’Écologo. Si vous voulez vous débarrasser de certains produits, vous pouvez contacter votre écocentre pour savoir si vous devez les y apporter ou si vous pouvez les mettre à la poubelle.

Fait surprenant
Certains produits cosmétiques sont considérés comme des résidus domestiques dangereux, c’est-à-dire qu’ils « comportent un danger de contamination élevé et représentent une menace importante pour la santé et l’environnement. »

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Un livret où se trouve l’information de cette campagne et bien plus encore a été produit. Vous pouvez le trouver en version web par ici et en version imprimable par ici.

 

« Cette initiative est prévue dans le Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable. »

#Moisdeleau #StratQcEau #QcFierPartenaire Gouvernement du Québec