418-233-2323

Le problème
Amas de matière en décomposition dans vos tuyaux, apport en matière organique dans l’environnement, complications aux stations d’épuration sont toutes des raisons de ne pas mettre nos résidus alimentaires dans les toilettes. Tous ces résidus (et particulièrement les produits laitiers, les gras et les huiles) sont aussi susceptibles d’obstruer vos canalisations. Dans certaines municipalités, les broyeurs à déchets sont même interdits puisque les stations d’épuration ne sont pas conçues pour répondre à un si grand afflux de matière organique.

Les astuces
Utiliser au maximum la nourriture : fanes de carottes, feuilles de céleri, pieds de brocoli sont comestibles et font de très bons bouillons de légumes. Lorsque vous ne finissez pas votre assiette, conservez les restants pour le lendemain. Évidemment, les résidus alimentaires se compostent très bien. Si vous ne pouvez utiliser le service de ramassage ou en faire à la maison, vous devriez alors mettre ces restants aux ordures.

Fait surprenant
70 % de la consommation d’eau sur la planète est dédiée à l’agriculture. Lorsque des restes sont gaspillés, c’est aussi énormément d’eau qui est gaspillée.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Un livret où se trouve l’information de cette campagne et bien plus encore a été produit. Vous pouvez le trouver en version web par ici et en version imprimable par ici.

 

« Cette initiative est prévue dans le Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable. »

#Moisdeleau #StratQcEau #QcFierPartenaire Gouvernement du Québec