418-233-2323

Le problème
Sans rentrer dans le débat éthique de la chose, jeter un poisson ou autre animal exotique dans les toilettes (ou dans un cours d’eau près de chez vous) peut entraîner des conséquences importantes pour l’environnement. Rappelons-nous que certaines municipalités n’ont pas de système traitement des eaux usées. Ces animaux se retrouvent donc dans l’environnement, peuvent y survivre et perturber les écosystèmes et la chaîne alimentaire. Même mort, votre petit animal peut causer des problèmes. En effet, s’il est mort d’une maladie (champignons, parasites, etc.), il pourrait la transmettre à d’autres organismes vivants.

Les astuces
Contactez votre vétérinaire pour connaitre le meilleur moyen d’en disposer. Vous pouvez aussi contacter votre municipalité pour savoir si vous pouvez l’enterrer dans votre cours. Vous pouvez alors même lui faire une belle sépulture maison ! Sinon, c’est bien malheureux, mais il doit prendre la direction de la poubelle.

Fait surprenant
C’est 46 000 poissons exotiques de plus 250 espèces qui sont achetées tous les mois dans la seule région de Montréal.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Un livret où se trouve l’information de cette campagne et bien plus encore a été produit. Vous pouvez le trouver en version web par ici et en version imprimable par ici.

 

« Cette initiative est prévue dans le Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable. »

#Moisdeleau #StratQcEau #QcFierPartenaire Gouvernement du Québec